BFMTV

J.O 2024: Nogent-sur-Marne veut devenir ville de préparation des athlètes

Nogent-sur-Marne souhaite accueillir la préparation d'athlètes pour des sports nautiques.

Nogent-sur-Marne souhaite accueillir la préparation d'athlètes pour des sports nautiques. - BFM Paris

Alors que le Val-de-Marne n'a pas été retenu pour accueillir des épreuves olympiques pour les J.O de 2024, Nogent-sur-Marne souhaite tenter sa chance en accueillant la préparation des athlètes. L'atout de la commune: ses installations nautiques.

Il n'y aura pas de compétitions olympiques dans le Val-de-Marne pendant les jeux de Paris 2024. Malgré tout, le département ne compte pas rester totalement à l'écart de cet événement. A Nogent-sur-Marne, le maire entend bien faire participer sa commune. Une demande de labellisation "Terre de Jeux" a été déposée, pour pouvoir accueillir la préparation des athlètes. Les atouts défendus par la ville: son bassin olympique mais aussi l'île des Loups où se trouve l'un des plus anciens clubs d'aviron de France. 

"On ne prend pas les gens uniquement pour le bassin olympique. On les prend pour qu'ils restent, qu'ils résident, qu'ils puissent se remettre en forme", plaide Jean-Paul Martin, maire de Nogent-sur-Marne. 

"Créer un rayonnement" pour les clubs de la ville

L'élu mise sur quatre disciplines: l'aviron, le canoë mais aussi la natation synchronisée et le water-polo. Il assure que la ville peut accueillir 300 à 400 athlètes. Les athlètes pourraient venir en préparation dès 2022. 

"Accueillir des équipes internationales qui viendraient se confronter à nos clubs c'est déjà une façon de participer aux jeux et surtout aussi de créer un rayonnement sur un certain nombre de disciplines das nos communes, pour qu'il y ait un après jeux olympiques", ajoute Jean-Paul Martin. 

Si le projet du maire est ambitieux, il laisse certains dubitatifs. "Je ne vois pas comment il peut faire. C'est soit de la course en ligne sur de l'eau calme, mais avec le passage des péniches ce n'est pas bon. Soit c'est du slalom en eaux vives... mais la Marne, ce n'est pas de l'eau vive", s'interroge Michel Barthélémy, président du club nautique Les canotiers nogentais. 

Du chemin reste à parcourir à Nogent pour devenir ville d'accueil des athlètes. Sa demande de labellisation "Terre de Jeux" devra d'abord être acceptée pour prétendre à accueillir la préparation des Jeux. La ville sera fixée avant la fin de l'année. 

Tiphaine Paucot-Landelle, Clémence Renard avec Carole Blanchard