A police officer stands guard in the hearing room that will host a six weeks trial of 12 persons who are accused of Sofiane Tadbirt and Kevin Moubissi murder, on November 2, 2015 at Grenoble courthouse. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD  JEFF PACHOUD / AFP
 

Après s’être vu refusé un arrêt de travail de la part de son médecin, un homme est revenu au cabinet armé d’un fusil quelques minutes plus tard. Il a ouvert le feu à l’intérieur du bâtiment après avoir menacé la praticienne.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • iamagic
    iamagic     

    Ben voyons!! Où il n'y a pas de gêne il n'y a pas de plaisir!!!Au schnouff point / barre! C'est un gd malade!

  • Régis Grovin
    Régis Grovin     

    A t il tiré sur le médecin, ou sur le mobilier? Le commentaire où je signale que le titre et l'article se contredisent a disparu... Une habitude sur ce site, mais peut être au moins pourriez vous rectifier?

    Jacluc33
    Jacluc33      (réponse à Régis Grovin)

    Meme s il n avait tiré que sur le mobilier , trouveriez vous normal ce type de comportement ?

  • Dorian21
    Dorian21      

    Ben il l'a son arrêt de travail maintenant

Votre réponse
Postez un commentaire