BFMTV

Zimbabwe: un éléphant piétine à mort son dresseur aux chutes Victoria

Un éléphant utilisé dans l'agriculture dans la réserve d'Imire, près de Harare au Zimbabwe, le 15 juillet 1996

Un éléphant utilisé dans l'agriculture dans la réserve d'Imire, près de Harare au Zimbabwe, le 15 juillet 1996 - LAWRENCE BARTLETT, AFP/Archives

Un éléphant utilisé pour transporter les touristes a piétiné son dresseur à mort à Victoria Falls au Zimbabwe.

Un éléphant utilisé pour promener des touristes a piétiné a mort son dresseur dans la ville touristique zimbabwéenne de Victoria Falls (ouest) près des chutes éponymes, a indiqué mardi l'association locale des tours opérateurs.

"Nous pouvons confirmer ce triste incident, le troisième du genre ces dix dernières années", a déclaré à l'AFP le président de l'association locale des opérateurs de safaris, Clement Mukwasi, sans donner davantage de détails.

Abattu par les autorités après l'incident

"Dresseur d'éléphant est un métier à risque. Les éléphants comme certains humains sont rancuniers et peuvent attaquer après certains incidents", a-t-il ajouté.

Selon le quotidien Chronicle, Enock Kufandanda, dresseur de 50 ans, a été tué ce week-end par Mbanje, un éléphant mâle, alors qu'il conduisait le pachyderme dans son enclos.

Mbanje - qui signifie marijuana dans la langue locale shona - était dressé pour des safaris à dos d'éléphants aux chutes Victoria. Il a été abattu par les autorités après l'incident.

"C'est un triste rappel du fait que les éléphants sont des animaux sauvages qui ne doivent pas être montés", a dénoncé l'organisation World Animal Protection dans un communiqué appelant à l'arrêt de ce genre d'activités "cruelles".

Il y a deux ans, un vendeur de souvenirs avait été piétiné à mort par un éléphant sauvage dans le centre ville de Victoria Falls.

C.Br. avec AFP