BFMTV

L'ANTISECHE DU WEEK-END: explosion d'un immeuble à Reims, zizanie au PS, Riner champion d'Europe

-

- - -

Tous les dimanches, la rédaction de BFMTV.com et BFMBusiness.com vous propose un petit cours de rattrapage sur les principaux évènements du week-end, à connaître avant lundi matin. Avec, en bonus, les infos à suivre dans la semaine.

La rédaction de BFMTV.com et BFMBusiness.com vous a concocté une séance de rattrapage sur les principales infos du week-end qui ne manqueront pas de se développer dans la semaine. Au menu également, dans les jours à venir, le premier anniversaire du quinquennat de François Hollande lundi et un défilé syndical sous le signe de la division mercredi.

Ce qu'il ne fallait pas rater ce week-end...

Sapeurs-pompiers dans les décombres de l'immeuble effondré de Reims, dimanche.
Sapeurs-pompiers dans les décombres de l'immeuble effondré de Reims, dimanche. © -

> Dramatique effondrement d'un immeuble à Reims

L'effondrement partiel d'un immeuble d'habitation dimanche matin à Reims a fait au moins deux morts et 13 blessés. Une explosion due à une fuite de gaz serait à l'origine de cet accident, selon la préfecture. La déflagration s'est produite vers 11h30, dans une barre HLM du quartier Wilson, une zone populaire à la périphérie de la ville de Reims.

>> Reims: au moins deux morts et neuf blessés dans l'effondrement d'un immeuble

>> Reims: Hollande déplore un "terrible drame"

-
- © -

> Merkel sème la zizanie chez les socialistes

Les relations avec Angela Merkel ont empoisonné la vie de l’exécutif français ce week-end. Samedi, c’est par le biais de Twitter que Jean-Marc Ayrault, poussé par l’Elysée, a sonné la fin de la récréation: le Premier ministre a demandé aux socialistes français de cesser leurs critiques à l’égard de la politique de la chancelière allemande. Le PS a dû supprimer un passage très critique d’un projet de texte du parti sur l’Europe.

Dimanche, ce sont Manuel Valls puis Michel Sapin qui s'en sont vertement pris à Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, qui, le premier, avait appelé jeudi à "la confrontation" avec l'Allemagne.

>> Texte du PS: les passages anti-Merkel "supprimés à la demande d'Ayrault"

>> Relations avec l'Allemagne: Valls tance Bartolone

L'un des policiers blessés, à terre, après la fusillade.
L'un des policiers blessés, à terre, après la fusillade. © -

> Fusillade à Rome pendant la prestation de serment du gouvernement

Le nouveau gouvernement italien du chrétien démocrate Enrico Letta a prêté serment dimanche lors d'une cérémonie solennelle, ternie par des coups de feu tirés à moins d'un kilomètre sur des carabiniers, postés en faction devant le Palais du gouvernement.

L'un des carabiniers a été blessé au cou, l'autre à une jambe, et leur agresseur est également hospitalisé. Une passante frôlée par un projectile a aussi été prise en charge. L'auteur des tirs, un Calabrais de 49 ans souffrait de problèmes psychiques et était "un chômeur qui voulait se suicider", selon les mots du nouveau ministre de l'Intérieur.

>> Rome: fusillade pendant la prestation de serment du gouvernement

>> Italie: un gouvernement de coalition formé avec le parti de Berlusconi

Teddy Riner exulte au moment de son sacre, samedi.
Teddy Riner exulte au moment de son sacre, samedi. © -

> Teddy Riner devient champion d'Europe de judo

Déjà champion olympique et quintuple champion du monde, Teddy Riner a été sacré samedi à Budapest champion d'Europe de judo (+100 kg) en battant en finale le Géorgien Adam Okruashvili aux pénalités.

Même diminué physiquement, Riner, 24 ans, a conquis le 3e titre continental de sa carrière après ceux de 2007 et 2011. Il apporte à la France sa 4e médaille d'or de ces Championnats d'Europe, après celles d'Automne Pavia (-57 kg), Clarisse Agbegnenou (-63 kg) et Lucie Louette (-78 kg).

>> Teddy Riner sacré champion d'Europe de judo

-
- © -

> Boston: la mère des Tsarnaev était sous surveillance

La mère des jeunes Tchétchènes impliqués dans les attentats de Boston avait été placée sur écoute téléphonique par les autorités russes. Selon les informations de la chaîne de télévision CNN, celles-ci avaient notamment enregistré une de ses conversations en 2011 où elle évoquait le jihad en termes vagues.

Cet élément évoque une nouvelle fois la possibilité d'un mauvais fonctionnement des signaux d'alerte pour avertir les responsables américains de la menace présentée par les frères Tsarnaev.

>> Boston: la mère des Tsarnaev était sur une liste noire de terroristes

Et ce qu'il faudra suivre cette semaine

-
- © -

> Lundi: Hollande fait les yeux doux aux entrepreneurs

A deux jours des défilés syndicaux du 1er mai, c’est aux chefs d’entreprises que François Hollande va s’adresser dans un discours de clôture des assises de l’entreprenariat qu’il avait lui-même lancé. Il devrait leur annoncer des mesures en faveur de l’investissement et un régime fiscal favorable, comme l'avaient réclamé les "pigeons" à l'automne dernier. Une façon de leur demander d'investir et d’embaucher alors que le chômage vient encore d’augmenter pour le 24e mois consécutif.

>> François Hollande part à la reconquête des entreprises

>> Le moral des chefs d'entreprise au plus bas

-
- © -

> Mercredi: Un défilé du 1er-Mai en ordre dispersé

Le 1er mai sera célébrée, comme chaque année, la fête du travail. Mais à l'heure où la défiance est grande envers le pouvoir, que le chômage bat des records avec 3.224.600 demandeurs d'emploi, que l'opinion craint ouvertement une explosion sociale comme le montre un sondage pour Ouest France, le traditionnel défilé syndical sera placé sous le signe de la division.

Il y a un an, CGT et CFDT avaient défilé ensemble. Mais alors que cette dernière a signé l'accord sur la sécurisation des parcours professionnels voulu par le gouvernement, la CGT y reste hostile. Elle regrette aussi par la voix de son nouveau numéro un, Thierry Lepaon, que le défilé unitaire du 1er-Mai ne soit plus à l'ordre du jour.

>> La CFDT refuse de manifester avec la CGT le 1er mai

-
- © -

> Mardi et mercredi: demi-finales germano-espagnoles en Ligue des Champions de football

"Le football se joue à 11 et à la fin ce sont les Allemands qui gagnent", disait l'Anglais Gary Lineker au début des années 90. L'adage est parti pour se vérifier en Ligue des champions cette saison puisque le Borussia Dortmund face au Real Madrid (mardi 20h45) et le Bayern Munich face au FC Barcelone (mercredi 20h45) ont pris, lors des matches aller, une sérieuse option pour s'affronter en finale. Les premiers grâce à un quadruplé de leur convoité buteur Lewandowski ont gagné 4-1. Les seconds, grâce à un collectif parfait, ont atomise les Catalans 4-0.

Les poids lourds espagnols n'auront d'autre choix que de réaliser l'exploit s'ils veulent voir Wembley, l'enceinte londonienne ou se jouera la finale le 26 mai prochain. Si tel est le cas, adresseront-ils un clin d'œil à Lineker?

>> Barça, la fin d'un cycle?

Le siège de la BCE à Bruxelles.
Le siège de la BCE à Bruxelles. © -

> Jeudi: la BCE va-t-elle enfin bouger?

La Banque centrale européenne va tenir sa réunion mensuelle. A cette occasion, son président, l'inflexible Mario Draghi, pourrait (enfin) annoncer une baisse des taux afin de diminuer le loyer de l'argent pour les banques, pour qu'elles puissent apporter un soutien à l'économie actuellement en berne.

La pression est en tout cas très forte sur la BCE de la part de nombreux gouvernements européens qui voudraient s'affranchir de l’austérité. La BCE n'a plus modifié ses taux directeurs depuis juillet 2012.

>> La BCE s'inquiète de la baisse de l'inflation en Europe

>> Berlin minimise les propos de Merkel sur la BCE

>> L'espoir d'une baisse des taux dope le CAC40

Benoît Hamon
Benoît Hamon © -

> Jeudi: le gouvernement prend la défense des consommateurs

Annoncé depuis des semaines, la grande loi sur la consommation préparée par le ministre Benoît Hamon sera adoptée en Conseil des ministres avant d'être débattue au Parlement.

Politiquement, le gouvernement veut montrer aux électeurs qu’il prend la défense des consommateurs face aux grandes entreprises et aux banques. Mais le sujet le plus polémique sera l'introduction des "actions de groupe" (class action) à l’américaine, permettant aux consommateurs d'engager une action collective contre une entreprise.

>> Hamon veut des "class actions" à la française

>> Le fichier des crédits aux particuliers va prendre du retard