Une manifestation contre les violences faites aux femmes en 2012
 

Un collectif appelle le Sénat à rectifier le tir de l'Assemblée nationale qui a rejeté un amendement sur l'inéligibilité des élus condamnés pour violences sexuelles. Dans une pétition mise en ligne, il évoque le cas d'un maire, condamné mais toujours en poste.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire