× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Manifestation de l'association La Cimade, en opposition à la loi Asile Immigration, en avril 2018 (illustration)
 

Plusieurs associations dénoncent un "mur numérique" depuis la dématérialisation des services en préfecture. Il serait devenu "impossible" de prendre rendez-vous. Une situation très problématique  qui pourrait constituer un "véritable recul des droits" pour les étrangers. Une cinquantaine de ressortissants étrangers assignent l'Etat en justice aujourd'hui, et des rassemblements sont prévus ensuite devant des préfectures d'Île-de-France.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire