Ile-de-France: une centaine de personnes en grève de la faim dans des centres de rétention

Le centre de rétention du Mesnil-Amelot
 

Depuis mardi, plusieurs étrangers enfermés dans deux centres de rétention administrative sont en grève de la faim pour dénoncer "les violences policières", "la durée de rétention" et le "manque d'hygiène". 

Votre opinion

Postez un commentaire