En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'île de l'Oléron se trouve au large de Rochefort.
 

1.500 personnes ont été évacuées d'un camping sur l'île d'Oléron après un incendie qui s'est déclaré en pleine nuit dans un mobil home. De nombreux pompiers ont été déployés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Emmagou
    Emmagou     

    Bonsoir,
    les évènements ne se sont pas passés comme pour tous!
    Pour revenir sur les faits, de ce que nous, nous avons vécu hier au soir...
    02h38 ce vendredi, nos voisins nous réveillent en frappant à nos fenêtres et en criant qu'il y a le feu dans le camping et qu'il faut évacuer en urgence (encore merci à eux) au départ nous avons cru à une mauvaise blague (nous avions déjà été embêté dans la nuit du dimanche au lundi par des jeunes rentrant de soirée) nous sommes au niveau des cottages prestiges soit à environ 250 mètres du sinistre.
    Au vu des bruits à l'extérieur nous sortons avec mon épouse et mes trois enfants en bas âges, de là nous voyons de la fumée épaisse et des bruits d'explosion apparemment de bouteilles de gaz. A ce moment, pas de lumières, aucun responsable du camping dans le secteur ni même de signal d'alarme !!!
    Nous nous décidons pour rejoindre le point de rassemblement précisé sur le plan par un logo vers les mobilhomes n°200, seulement c'est à cet endroit que le feu a pris. Nous sommes obligés de rebrousser chemin le feu est à une trentaine de mètres de nous, les flammes sont violente et importante, pas de possibilité de sortie, mes enfants sont affolés.
    Toujours personnes du staff du camping pour nous prendre en charge et nous guider, nous sommes laissés à nous mêmes sans vraiment savoir dans quelle direction se rendre. Nous sommes dans le noir, un de mes voisins à fait l'essai de trois extincteurs pas concluant du tout, ils ne fonctionnaient pas...
    Nous nous retrouvons à environs une centaine de personnes et partons en direction du fond du camping sans avoir l'idée de ce que nous allons trouver, aucune issues de secours n'est signalés ni même sur le plan !!!
    Nous sommes plus ou moins perdu et nous nous retrouvons bloqués toujours dans le noir devant un grillage de clôture.
    Nous avons vraiment l'impression d'être pris au piège comme des lapins dans une cage.
    Des personnes du groupe ont fait un trou dans le grillage pour que nous puissions passer à quatre pattes chacun notre tour.
    Je précise que nous n'avons toujours aucun personnels du camping à nos côtés...
    C'était un moment de panique, surtout pour les enfants !!! Nous prenons un petit chemin de traverse pour nous retrouver ensuite sur la grande route et être enfin en sécurité, nous constatons le défilé des camions de pompiers et rejoignons la place du centre ville ou de sympathiques commerçants on réouvert leur portes pour nous accueillir et nous offrir divers boissons chaude. (Encore un grand merci à eux et à leur hospitalité)
    Un QG gendarmerie et pompiers s'est mis en place, distribution de couverture de survie pour les enfants, mais les stocks sont vite épuisés. Une salle libéré par la mairie pour une centaine de parents et enfants vite prise d'assaut par les premiers sur place....
    De gentils campeurs nous ont proposés de prendre nos filles dans leur véhicule pour qu'elles restent au chaud et puissent se reposer. (encore merci à eux)
    Des gens nous ont apportés cafés et chocolats (encore merci à eux)
    Malheureusement mes filles ne voulaient pas rester dans le véhicule, elles voulaient rester auprès de leur maman et papa.
    Elles étaient surtout très choquées de ce qu'elles venaient de vivre.
    Nous sommes restés sur ce parking de 03h30 jusqu'à 07h00. Je précise toutefois que mon épouse suite à un accident survenu l'année dernière à beaucoup de mal à se déplacer, elle le fait aidé d'une béquille, mais ça reste pas simple. Elle était éreinté de ce qu'elle venait de vivre et souffre à nouveau de sa jambe suite aux efforts de distances qu'elle a dû effectuer.
    Sur cette période d'attente nous n'avons eu aucun secours, outre les couvertures de survies et l'entraide des uns et des autres ainsi que les riverains.
    J'ai rencontré l'adjointe au maire a qui j'ai fait part des dysfonctionnements graves que nous avons vécu concernant la sécurité du camping, mais apparement ça n'a pas eu d'impacts dans son interview sur BFM puisque elle a quand même dit que l'évacuation c'était très bien passé. (Facile quand y est pas confronté...)
    Ce que je déplore c'est qu'à aucun moment les responsables du camping ont pris leur responsabilités quand à l'évacuation du camping ou si pour les gens qui se trouvaient être les plus prêt de l'entrée principale. Aucun système d'alarme, une signalisation quasi nulle voir inexistante, des extincteurs défectueux ou pas opérationnel et j'en passe...
    Pourquoi n'avez vous pas fait d'appel aux hauts parleurs comme vous le faite pour les informations de soirée au travers du camping ??? Pourquoi aucun responsables sur site pour encadrer l'évacuation ???
    Beaucoup de questions aujourd'hui sans réponses.
    Dans notre malheur, heureusement le vent n'était pas au rendez-vous. La situation aurait été de ce fait beaucoup plus dramatique.
    Nous avons vraiment eu l'impression

Votre réponse
Postez un commentaire