"Il faut arrêter ces gens-là qui viennent pour casser", estime le patron de la concession saccagée

Renault Austerlitz
 

Le patron de la concession Renault saccagée, a rencontré Gérard Collomb qui lui a expliqué pourquoi la police n'était pas intervenue plus tôt lors des violences qui ont émaillé le cortège de la manifestation du 1er mai.

Votre opinion

Postez un commentaire