Des bureaux allumés à Moscou, en octobre 2013.
 

Dix ans de travail en horaires décalés font vieillir le cerveau de 6,5 ans de plus que chez un travailleur à heures fixes. Un écart important, certes, mais pas irréversible. Explications.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    suis mal barré mes horaires change tout les jours a la minutes prés.
    et il vas falloir que je tienne au volant d'un 32 tonnes jusqu’à mes 67 ans pour le moment, ça craint sur les quais

  • Dan24
    Dan24     

    J'ai travaillé de jour comme de nuit, si bien week end que férié , je dois avoir sacrément vieillit certes j'aurais mieux fait de rester au RSA (rmi à l'époque ) je me serais moins stressé , moins tracasser à boucler mes fins de mois et peut être aurais je moins payer de charges et d’impôts .....

    rebroussepoils
    rebroussepoils      (réponse à Dan24)

    c'est comme tout dans la vie;il faut faire des choix, ou l'argent représente beaucoup est donc votre centre d'intérêt,
    ou vous donnez le privilège a la qualité de votre vie, en sachant que au final vous serez soit; parmi les plus riches, ou les plus pauvres du !!!! cimetière .

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à Dan24)

    oui tu as été atteind

  • beaudolo
    beaudolo     

    Et pourtant , il devrait y avoir au moins un commentaire, le mien!

Votre réponse
Postez un commentaire