BFMTV

Hollande à la Grande Mosquée de Paris: les musulmans comptent sur lui

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le président se rend mardi à la Grande mosquée de Paris pour rendre hommage aux musulmans morts pour la France entre 1914 et 1918.

La visite est chargée en symboles. Le président François Hollande se rendra mardi à la Grande mosquée de Paris pour rendre hommage aux musulmans morts pour la France entre 1914 et 1918, dans le cadre des commémorations de la Première guerre mondiale.

Le chef de l'Etat doit ainsi inaugurer à 11 heures un nouveau mémorial en souvenir de ces combattants, en l'honneur desquels la Grande mosquée de Paris fut construite entre 1922 et 1926.

Des plaques rendant hommage aux quelque 100.000 musulmans morts pour la France lors des deux conflits mondiaux avaient déjà été inaugurées à la Grande mosquée le 11 novembre 2010 par le précédent gouvernement, puis en mars 2012 par Nicolas Sarkozy.

Les électeurs musulmans représentent 5% du corps électoral

"Même si ce n'est pas nouveau, c'est bien que François Hollande rappelle à nouveau à ceux qui rejettent les musulmans que des milliers d'indigènes sont morts pour la France", a déclaré Abdallah Zekri, membre du Conseil français du Culte musulman (CFCM). "Il faut aussi qu'il se saisisse de l'occasion pour échanger avec nous sur le climat actuel inquiétant", a-t-il ajouté, en référence à la multiplication d'actes islamophobes.

226 actes antimusulmans ont été enregistrés en 2013, en hausse de 11,3%, selon les derniers chiffres de l'Observatoire contre l'islamophobie, présidé par Abdallah Zekri.

Par ailleurs, la visite du chef de l'Etat se déroule à un mois des élections municipales, alors que l'UMP souhaite reconquérir une partie des électeurs musulmans. Selon une étude du Cévipof de décembre 2011, les musulmans représentent près de 5% du corps électoral.

La rédaction