macron
 

Brigitte Macron, la première dame, s'est félicité ce lundi que des femmes victimes de harcèlements sexuels ou de violences sexistes et sexuelles en parlent ouvertement. Elle veut croire que l'affaire Weinstein sera "un mal pour un bien". 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • mandrake
    mandrake     

    Elle était pourtant très silencieuse quand des femmes politiques ont dénonce les violences qu 'elles avaient subies de la part d' hommes politiques..

  • Bestway
    Bestway      

    C'est drôle de sa part, les adolescents aussi devraient sortir du silence quand une femme ou surtout une prof d'un certain âge profite d'eux..

Votre réponse
Postez un commentaire