"Policiers en colère", "stop aux enquêtes IGPN", les affiches portées par les policiers lors d'une manifestation de la nuit de mardi 1er novembre, à Paris.
 

Guillaume, l'un des porte-paroles des manifestations de policiers, qui s'est exprimé devant les médias à de nombreuses reprises, est convoqué jeudi devant l'IGPN. 

Votre opinion

Postez un commentaire