× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Des gendarmes français devant les locaux du groupe d'extrême droite 'Bastion social' alors que des manifestants protestent contre son ouverture à Marseille, le 24 mars 2018
 

Sept groupuscules d'extrême droite ont été officiellement dissous par le Conseil des ministres mercredi. Bien que cette décision désorganise les militants visés, les effets réels engendrés par la dissolution d'une organisation restent encore discutés.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire