Si en Guadeloupe et en Guyane, les revendications divergent, les maux semblent les mêmes.
 

Cette semaine, les syndicats guyanais ont voté une grève générale. Au cœur de leurs préoccupations, l’insécurité. Il y a huit ans, une grève similaire avait paralysé la Guadeloupe durant 44 jours, en protestation contre le coût de la vie, principalement. Si les revendications divergent, les maux semblent les mêmes.

Votre opinion

Postez un commentaire