pompiers
 

Les 40.000 pompiers professionnels entament à partir de ce mercredi et pendant tout l'été une grève afin de réclamer plus de moyens et dénoncer les tâches qui leur sont indues sans faire partie de leur coeur de métier.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire