En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La fresque est exposée dans les rues de Grenoble dans le cadre d'un festival de street art.
 

Une fresque représentant deux policiers matraquant une Marianne à terre, exposée à Grenoble dans le cadre d'un festival de street art, a soulevé une vive polémique. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • patlafraise38
    patlafraise38     

    on peut en faire une autre ou des policiers se font tabasser, c 'est aussi de l'art

  • patlafraise38
    patlafraise38     

    on peut en faire une autre ou des policiers se font tabasser, c 'est aussi de l'art

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Insultés par des militants de nuit Debout,caillassés par les activistes d'ultragauche et visés par les terroristes islamistes,les policiers font notre admiration,sur ce mur à la place des policiers,ce sont plutôt des casseurs qui devraient les remplacer.

  • protée
    protée     

    Si une fresque représentant des migrants se jetant avidement sur Marianne afin de la détrousser, pour ne prendre qu'un exemple, la neutralité de M. PIOLLE eut été moins évidente

  • mamily
    mamily     

    En ce temps des pétitions je suis pour une exigeant le destruction de ce "sous disant droit d expression artistique" qui met à mal les acteurs de la défense nationale ! Mais quoi de surprenant de la part des écologistes !!

Votre réponse
Postez un commentaire