000_1BA0JU.jpg
 

Dans la rue, dans la cour de récréation ou à travers leur écran de télévision, les plus jeunes aussi sont exposés aux violences qui agitent le pays depuis trois semaines. Quels mots utiliser pour évoquer la situation avec ses enfants sans les surprotéger mais sans non plus leur faire peur?

Votre opinion

Postez un commentaire