BFMTV

Gilets jaunes: 51.400 manifestants en France ce samedi, selon l'Intérieur

-

- - Thomas SAMSON / AFP

La mobilisation pour ce 13e samedi de manifestation était en baisse par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur en début de soirée. Ainsi, 51.400 manifestants ont été dénombrés par l'institution ce samedi dans le pays, dont 4000 à Paris.

Une mobilisation en baisse pour le 13e samedi de mobilisation des gilets jaunes. En début de soirée, le ministère de l'Intérieur annonçait avoir compté 51.400 manifestants dans tout le pays, dont 4000 à Paris. La semaine dernière, le chiffre nationale était de 58.600 personnes. En début d'après-midi ce samedi, le ministère de l'Intérieur dénombrait environ 12.100 personnes manifestaient sur le territoire, contre 17.400 la semaine passée à la même heure, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Des milliers de manifestants à Toulouse, Marseille et Montpellier

A Paris, ils étaient déjà 4000 à défiler dans les rues à 14 heures, soit deux fois moins que le samedi précédent. Le cortège a été émaillé de tensions entre manifestants et force de l'ordre, notamment devant l'Assemblée nationale. Un homme a eu la main arrachée lors de ces affrontements.

Dans les autres villes, les manifestations ont continué de rassembler plusieurs milliers de personnes. A Marseille et à Montpellier, ils étaient ainsi 1500 à être venus défiler dans les rues aux cris des "Macron, démission".

Maxime Nicolle bloqué à Menton

A Nice, un groupe de manifestants, parmi lesquels Maxime Nicolle, alias Fly Rider, une figure des gilets jaunes, a tenté de se rendre à la frontière italienne. Ce groupe de plusieurs dizaines d'individus a finalement été bloqué par les gendarmes au péage de la Turbie. Ils ont dû emprunter la route de la côte et sont arrivés à Menton vers 15 heures.

A Toulouse, un des bastions du mouvement des gilets jaunes, des milliers de manifestants ont également manifesté. Le 19 janvier, au plus fort de la mobilisation à Toulouse, la préfecture avait décompté 10.000 manifestants, soit un record national. Depuis cette date, elle ne donne plus de chiffres, qui sont centralisés au niveau du ministère de l'Intérieur.

Benjamin Rieth avec AFP