× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
L'institut médico-éducatid de Moussaron, à Condom, dans le Gers.
 

Un rapport de l'ARS, provoqué par des plaintes d'employés, pointe les mauvais traitements.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Dumo
    Dumo     

    et puis c' est certainement plus facile de médiatiser seulement" -pour cause de maltraitance sans en expliquer le pourquoi et le comment -?? et tout cela pour justifier la paresse et les incompétences des services Administratifs chargés de contrôler et d' agir efficacement et rapidement contre les différentes formes de maltraitances des usagers !!

  • quidambof
    quidambof     

    après tant de rapports çà m'étonnerait que ce soient des dénonciation calomieuses

  • chunnly67
    chunnly67     

    Un établissement pour enfants handicapés dont les faits de maltraitances ont été dénoncés par la presse la semaine dernière vient d'ètre mis sous tutelle suite à une enquète de l'ARS... Mais disons-le aussi,grace à sa médiatisation...

    On sait que beaucoup de directeurs d'établissements pour personnes handicapées siègent également dans ces mèmes ARS mais ça n'a pas l'air de choquer ni d'intriguer grand-monde...

    L'enquète sur cet IME à été ouverte après 20 ANS (non,vous ne louchez pas) de dénonciations restées sans suite jusqu'à ce qu'une enquète JUDICIAIRE soit ouverte cet été,curieux hasard,n'est-il pas...???

  • Dumo
    Dumo     

    Pour 80 jeunes individus accueilli, combien de professionnels encadrants travaillent sur 24 heures et 7jours/7 ?? Quelles dotations sont accordées par l' Etat ? On embauche de moins en moins de professionnels dans le secteur Médico/Social et pour obligation d' apporter même qualité d' accueil et de prise en Charge ??? Madame Carlotti pourriez-vous répondre a ces question ???depuis 1997 et surtout 2005 aucune évaluations Externe et aucune évaluations Interne ?? alors que c' est une obligation pour chaque Etablissement d' accueil ?? y a quelque chose de pas claire dans cette histoire..

Votre réponse
Postez un commentaire