BFMTV

Gard: un jeune homme meurt après avoir été percuté par un taureau lors d'une course camarguaise

Photo d'illustration

Photo d'illustration - Dominique Faget

Le jeune homme de 23 ans est décédé quelques heures après avoir été violemment bouculé par un taureau dans les arènes de Vallabrègues.

Un accident rarissime. Un jeune raseteur de 23 ans est décédé des suites de ses blessures après avoir été percuté par un taureau lors d'une course camarguaise dans les arènes de Vallabrègues, dans le Gard, rapporte Actu Occitanie.

Le site d'information relate que le jeune homme participait à une course libre jeudi après-midi pour les raseteurs stagiaires lorsqu'il a été bousculé par l'animal, à cornes nues, avant de se retrouver projeté contre un mur des arènes.

Inconscient, l'élève raseteur a d'abord été pris en charge par le médecin présent sur place avant d'être ranimé par les secours après trois arrêts cardiaques. Transporté en urgence au CHU de Nîmes, il a succombé à ses blessures quelques heures après l'accident.

Premier accident mortel depuis 17 ans pour ce sport

La Fédération française de course camarguaise (FFCC) a fait part sur sa page Facebook de son "immense douleur" après la mort du raseteur stagiaire, accompagnant son message par les paroles du "Paradis Blanc" de Michel Berger.

À la différence de la corrida où le taureau est habituellement mis à mort, la course camarguaise vise à attraper les attributs - cocardes, glands, rubans ou ficelles - fixés sur le plus souvent sur les cornes de l'animal. Selon Le Midi Libre, le dernier drame qui a entraîné la mort d'un raseteur au cours d'une course camarguaise remonte à juillet 2003 à Aigues-Vives, une commune située elle aussi dans le département du Gard.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV