BFMTV

Gard: inondations à Alès après de fortes pluies

De fortes pluies ont touché la ville d'Alès, dans le Gard, dans la nuit de vendredi à samedi.

De fortes pluies ont touché la ville d'Alès, dans le Gard, dans la nuit de vendredi à samedi. - Sylvain Thomas - AFP

La ville d'Alès, dans le Gard, a été touchée par de fortes inondations dans la nuit de vendredi à samedi. Les pompiers ont mené des opérations de sauvetage et des habitants ont été accueillis dans un gymnase de la ville.

Les pompiers, avec l'aide d'hélicoptères, ont effectué dans la nuit de vendredi à samedi deux sauvetages et 28 mises en sécurité à Alès, dans le Gard, où de fortes pluies ont entraîné des inondations sans faire de victime, a-t-on appris auprès du centre départemental de secours.

Samedi matin, une quarantaine de personnes étaient accueillies dans le gymnase Clavières, à Alès, a précisé la préfecture. Au total, quelque 200 pompiers, appuyés par quatre hélicoptères, sont intervenus au cours de la nuit pour effectuer ces opérations de sauvetage et de mise en sécurité, selon le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis).

Rue inondées et éboulements

Dans la ville et ses environs, des rues ont été inondées, des routes coupées et des éboulements ont eu lieu, a indiqué le Codis, évoquant des personnes en difficulté dans leur habitation ou leur véhicule. Selon ERDF, cité par la préfecture, quelque 6.000 foyers étaient privés d'électricité samedi matin.

Selon Météo-France, qui a maintenu jusqu'à 10 heures samedi le Gard en alerte orange pour pluies orageuses, le département restait tôt samedi matin "concerné par des pluies orageuses pour quelques heures". "Les intensités cette nuit ont dépassé les 50 mm par heure. Dans la région d'Alès, les cumuls ont atteint 150 à 170 mm en moins de 6 heures", a ajouté Météo-France.

Vigilance orange aux crues

Vers 07 heures toutefois, les pluies avaient cessé sur le secteur, selon la préfecture du Gard, qui a précisé dans un communiqué que "les communes des Mages, de Saint-Martin-de-Valgagues, de Saint-Julien-les-Rosiers et les quartiers du Moulinet et des Tamaris sur Alès (avaient été) particulièrement touchés". Si le Gardon, dont le niveau était encore élevé samedi matin, n'avait pas débordé et n'inspirait "pas d'inquiétude", en revanche, "les cours d'eau le Grabieux, le Brueze, le Galeyron et le bassin de l'Avesnes ont débordé", a indiqué la préfecture.

"Selon Météo-France, la situation est en voie d'amélioration", a-t-on toutefois déclaré samedi matin au Codis. L'alerte orange pour pluies orageuses, maintenue dans le Gard, a été levée dans la nuit de vendredi à samedi pour l'Ardèche et l'Hérault. Mais Météo-France a conservé la vigilance orange aux crues pour ces trois départements.

En Ardèche, de fortes pluies depuis jeudi soir ont déjà provoqué des crues importantes et l'évacuation de 400 personnes menacées d'inondation dans la nuit de jeudi à vendredi. Dans l'Hérault, quatre personnes sont mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans un camping dévasté par une rivière transformée en torrent.

A.S. avec AFP