BFMTV

Fusillade contre des lycéens à Vézelay: le forcené a été interpellé

La fusillade a éclaté à Vézelay, dans l'Yonne, lors d'une sortie scolaire d'un groupe de lycéens parisiens.

La fusillade a éclaté à Vézelay, dans l'Yonne, lors d'une sortie scolaire d'un groupe de lycéens parisiens. - Capture d'écran Google Map.

Info BFM/TV - Le tireur, un homme de 49 ans, a été interpellé à Asquins, vers 13h20. Il avait ouvert le feu vendredi matin sur un groupe de lycéens parisiens en sortie scolaire dans l’Yonne, blessant 3 ados âgés de 16 à 17 ans, avant de se retrancher chez lui.

La sortie scolaire a viré au drame. Alors qu'un groupe de lycéens parisiens visitait ce vendredi Vézelay (Yonne) à l'occasion d'une sortie scolaire, un homme tire dans la foule, blessant trois jeunes de âgés 16 à 17 ans.

L'homme, âgé de 49 ans, se serait aussitôt retranché chez lui, à Asquins, à 3 kilomètres de Vézelay. Les services de gendarmerie ont négocié sa reddition et bouclé un périmètre de sécurité autour de sa maison, avant de l'interpeller vers 13h20, sans coup de feu.

Des troubles psychiatriques

Le forcené, qui souffrirait de troubles psychiatriques, a tiré à 8h00 avec un fusil de chasse sur un jeune du lycée privé Saint-Thomas-d’Aquin, situé dans le VIIe arrondissement à Paris. Selon le Bien Public, l'adolescent serait grièvement blessé au thorax.

L'homme a aussi tiré sur deux autres jeunes âgés de 18 à 20 ans, les blessant légèrement. Tous trois ont été hospitalisés.

Des cellules de soutien à Vézelay et à Paris

La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, a aussitôt exprimé "tout son soutien aux lycéens, aux équipes pédagogiques ainsi qu’à leurs proches" et a déclaré suivre "avec attention l’état de santé des trois jeunes".

Le recteur de Dijon se rendra sur les lieux dans la journée. Une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place à Vézelay. Le recteur de ‎Paris a également organisé une cellule d'appui psychologique, en lien avec la direction du groupe scolaire.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, s'est immédiatement rendue dans l'établissement scolaire et a indiqué sur son compte Twitter que les élèves qui participaient à cette sortie scolaire seront bientôt rapatriés à Paris.

D. N. et C. P. avec AFP