Anne-Cécile Mailfert, porte-parole d' "Osez le féminisme", lors d'une manifestation le 26 août 2013 à Paris.
 

Anne-Cécile Mailfert, porte-parole de l'association féministe, affirme être harcelée depuis la publication de son numéro de téléphone sur la page Facebook d'un collectif de médecins.

Votre opinion

Postez un commentaire