BFMTV

Fratricide en Alsace et "fils de flic" agressé: la semaine des faits divers

Devant la maison de Moernach où a été retrouvée morte une fillette de 11 ans, le 3 septembre 2014.

Devant la maison de Moernach où a été retrouvée morte une fillette de 11 ans, le 3 septembre 2014. - Sébastien Bozon - AFP

BFMTV.com revient pour vous sur les faits divers marquants des sept derniers jours. Cette semaine, l’effondrement d’un immeuble à Rosny-sous-Bois, l’incendie d’un logement social en Ariège, et une jeune femme prise de démence en Seine-et-Marne.

Si vous avez manqué l'actualité des faits divers cette semaine, BFMTV.com vous permet de vous mettre à la page en un coup d'oeil.

Fratricide en Alsace. Un adolescent de 15 ans, qui avait un temps accusé un rôdeur, a avoué jeudi être l’auteur du meurtre de sa soeur de 11 ans mardi à leur domicile de Moernach, dans le Haut-Rhin. Mis en examen jeudi pour l'assassinat de sa soeur et la tentative d'assassinat de son frère de 8 ans, le garçon a été écroué dans la nuit de jeudi à vendredi. 

Explosion mortelle. L’effondrement d’un immeuble dimanche dernier à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, a fait 8 morts. Le dernier corps a été retrouvé lundi dans les décombres. Jeudi, une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires a été ouverte par le parquet de Bobigny. Une marche blanche devait être organisée “en fin de semaine ou samedi”, selon le maire de Rosny-sous-Bois. 

Incendie d’un logement social. L'incendie d'un immeuble accueillant des personnes en difficulté sociale dans la nuit de mercredi à jeudi à Lavelanet (Ariège) a fait trois morts, des hommes âgés de 46 à 57 ans. Jeudi, le procureur de la République à Foix a indiqué que le parquet privilégiait l'hypothèse d'une mise à feu volontaire du véhicule à l'origine de l'embrasement de l’immeuble, dont la structure était en bois. 

Un "fils de flic" agressé. Parce qu’il était le fils d’un policier, un adolescent de 16 ans a été violemment frappé par trois jeunes samedi dernier à Châlons-en-Champagne (Marne). Il souffre de plusieurs fractures au visage avec une ITT de 20 jours. Lundi, trois mineurs soupçonnés de l’avoir agressé ont été mis en examen et deux d’entre eux, âgés de 14 et 17 ans, ont été placés sous contrôle judiciaire. Un autre, âgé de 15 ans, a pris la fuite le même jour alors qu'il était conduit dans un centre éducatif fermé. Il a été interpellé mercredi et placé en rétention. 

Crise. Prise de démence, une jeune femme de 19 ans a blessé deux policiers lors de son interpellation nue, enduite d’huile d’olive et “très énervée” mercredi à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne). Elle venait de “frapper” sa mère lorsque les policiers sont arrivés, prévenus par un voisin excédé par les hurlements venant de l’appartement. La jeune femme a été transportée à l’hôpital. 

Violette Robinet