Mis à jour le
François Ozon sur le plateau de BFMTV, le 10 mars 2019.
 

Le réalisateur du film Grâce à Dieu a déclaré qu'il s’était retrouvé dans "un emploi du temps judiciaire qu’[il] ne maîtrisait pas".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire