En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des policiers mobilisés dans le centre de Paris, le 17 septembre, après une fausse alerte.
 

A eux seuls, ils ont entraîné le déploiement d'un important dispositif policier en plein coeur de Paris. Leur agissement, considéré comme un délit, pourrait leur coûter jusqu'à deux ans de prison et 30.000 euros d'amende. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Maried
    Maried     

    Il y a la loi et l application de la loi! Ils seront suivis par un juge des enfants avec a minima un rappel à la loi ou un petit tour en centre educatif.. Pas de casier visible à leur majorité car mineurs à ce jour, et une bonne publicité comme ils le souhaitaient .. Donc bref.. Circulez y a rien à voir...

  • Thierry77144
    Thierry77144     

    J'espère que la justice rendra un verdict sévère et exemplaire pour dissuader d'autres imbéciles qui pourraient être tentés par l'expérience. Nous sommes en état d'urgence.

  • cradle2812
    cradle2812     

    Pffff. Quand je pense que des individus ayant participé a des filières de recrutement pour aller faire le djihad n'ont eu que 6 mois fermes. Je vous laisse imaginer ce que ces deux mineurs auront. Remise de peine car mineur dans un premier temps, donc ça va se finir par un petit rappel à la loin

  • passur
    passur     

    Nul n'est sensé ignoré la loi, les parents apprécieront l'amende et les gamins en maison de redressement

  • passur
    passur     

    Nul n'est sensé ignoré la loi, les parents apprécieront l'amende et les gamins en maison de redressement

  • Jobar
    Jobar     

    Ils auront des dettes et un casier pour débuter leur vie.
    Que la justice doit exemplaire pour dissuader d'autres de faire pareil.

    En état d'urgence, pas de clémence ni de circonstances atténuantes, j'espère.
    Même si les parents sont "haut placés".

  • NONO6277
    NONO6277     

    La justice ne leur fera qu'une petite réprimande et hop, circulez y a rien voir! le contribuable lui continuera de son côté à payer ses impôts, sans broncher.

    Lolo2
    Lolo2      (réponse à NONO6277)

    Exactement un petit rappel à la loi et hop affaire classée ...

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Si ce sont des ados,les parents sont responsables ,si ce sont des adultes, la justice devra appliquer le maximum,

  • 109600
    109600     

    Comment sait-on que ce sont des adolescents?

Votre réponse
Postez un commentaire