Fausse alerte à la bombe dans un avion: 9 mois de prison avec sursis pour un étudiant

Image d'illustration - Le vol que l'étudiant a retardé était un avion de la compagnie EasyJet
 

Pour cacher son addiction au cannabis à ses parents, l'étudiant avait lancé une fausse alerte à la bombe pour ne pas qu'ils viennent lui rendre visite à Rennes. Il a écopé de neuf mois de prison avec sursis et devra verser plus de 3000 euros aux aéroports impactés.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire