BFMTV

Face à la multiplication des fêtes sauvages, le couvre-feu à 23 heures a-t-il encore du sens ?

Dans la nuit de dimanche à lundi, une nouvelle fête clandestine a eu lieu à Paris. Elle a rassemblé plus de 200 personnes dans le jardin des Tuileries jusqu'à 2 heures du matin. Dans ce contexte, la question de l'utilité et de l'efficacité du couvre-feu à 23 heures se pose.