Dans une étude, un tiers des ados interrogés prêts à recourir à la violence "pour défendre leurs idées"

A young man runs away from tear gas launched by riot police during a protest of students against police brutality, following the alleged rape of Theo, next to the "Lycee Voltaire" secondary school in Paris, on February 23, 2017. 
Lionel BONAVENTURE / AFP
 

Une étude menée auprès de 7.000 lycéens souligne que si la tolérance de la violence "pour défendre sa religion" n'en concerne qu'une minorité, un tiers des sondés pense qu'elle reste "acceptable dans certains cas pour défendre ses idées". 

Votre opinion

Postez un commentaire