BFMTV

Etude Pisa: la France dégringole au 25e rang

-

- - -

L'étude Pisa de l'OCDE sur les performances des élèves de 15 ans dans 65 pays vient d'être rendue publique. La France décroche dans le classement. Explications.

La France, mauvais élève de l'OCDE. C'est ce qui ressort de l'étude Pisa, publiée mardi, et qui mesure les connaissances et compétences des élèves de 15 ans en maths, lecture et sciences.

En 2003, la France se situait au dessus de la moyenne, dix ans plus tard, elle recule dans le classement et passe ainsi du 21e au 25e rang sur 65 pays examinés.

Avec ses 495 points l'Hexagone se situe derrière la Corée (554 points), du Japon (536 points), ou même, plus proche de nous, de la Belgique (515 points).

Creusement des inégalités

Mais ce qui frappe à la lecture de cette étude, c’est que la France est désormais championne absolue dans le creusement des inégalités. Ainsi le lien entre les performances scolaire et l’origine socio-économique des élèves est plus marquée qu’ailleurs. Ce facteur joue à 22% sur notes obtenues, contre 15% dans les pays de l’OCDE.

"En France, la corrélation entre le milieu socio-économique et la performance est bien plus marquée que dans la plupart des pays de l'OCDE", souligne l'enquête. "Lorsqu'on appartient à un milieu défavorisé, on a aujourd'hui clairement moins de chances de réussir qu'en 2003".

La Chine en tête

Cette année encore, l'Asie domine, avec Shanghaï en tête sur les mathématiques, les sciences et la compréhension de l'écrit, tandis que Hong Kong et Singapour sont tantôt deuxième ou troisième.

Enfin dernier point de cette étude, les élèves francais sont parmi les plus anxieux au monde. Ils partagent cette caractéristique avec les jeunes japonais ou les Coréens, sans obtenir les même résultats.

La rédaction