Essonne: la mairie refuse de scolariser des enfants syriens malgré une décision de justice 

ECOLE
 

La mairie d'Athis-Mons (Essonne) devait scolariser 28 enfants majoritairement syriens d'ici à fin mars sur ordre de la justice. Elle refuse pour l'heure d'inscrire ces élèves qui nécessitent "un accompagnement particulier".

Votre opinion

Postez un commentaire