Elisabeth Revol critique les secours: "On aurait pu sauver Tomek"

Elisabeth Revol
 

L'alpiniste française secourue in extremis le 27 janvier après avoir gravi un sommet de 8.125 mètres dans l'Himalaya dénonce la lenteur des secours.

Votre opinion

Postez un commentaire