BFMTV

Résultat du bac: en cas de contestation, votre copie peut-elle être recorrigée?

Lors de l'épreuve de philosophie le 15 juin 2017 à Paris (photo d'illustration)

Lors de l'épreuve de philosophie le 15 juin 2017 à Paris (photo d'illustration) - Martin Bureau-AFP

Vous venez d'obtenir vos résultats au bac et vous n'êtes pas satisfait de vos notes? Plusieurs possibilités s'offrent à vous, mais il n'est pas certain que cela puisse pour autant changer substantiellement votre destin.

Vous étiez convaincu d'avoir cartonné à votre dissertation de philosophie et vous avez découvert ce mercredi que aviez récolté une tôle? Alors que l'heure est aux résultats du baccalauréat de l'édition 2017, plusieurs solutions sont possibles si vous estimez que votre succès aux épreuves n'est pas à la hauteur de vos espérances.

Pas de seconde correction

Mais sachez tout d'abord qu'il ne sera pas possible que votre copie soit réévaluée. Comme le rapporte le site du Siec, le Service interacadémique des examens et concours, "la double correction n'existe pas dans la réglementation du baccalauréat. Par conséquent, il n'est pas possible de demander une nouvelle correction de sa copie, même si l'on estime que la note n'est pas le reflet de son niveau habituel". Le Siec insiste: "Seules les irrégularités relevant d'erreurs de droit ou matérielles peuvent être rectifiées".

Le Siec précise cependant que "le jury, lors de ses délibérations finales, dispose du livret scolaire de chaque candidat" en commission d'harmonisation. Ce qui signifie que certaines notes peuvent ainsi être revues, mais uniquement dans certains cas, comme lorsque le candidat est proche du rattrapage, de l'admission ou d'une mention. Attention, cette réévaluation n'est pas automatique: "Le baccalauréat reste principalement basé sur la capacité des candidats à composer sur une épreuve ponctuelle, avec les risques inhérents à cet exercice".

  • Il est tout de même arrivé par le passé que des copies soient réévaluées. En 2013 à Rouen, en Seine-Maritime, 67 copies de l'épreuve écrite anticipée de français avaient été recorrigées. Comme le rapporte Le Parisien, le correcteur "qui avait en charge ce paquet de devoirs, émanant de plusieurs établissements de Rouen, n'avait mis la moyenne à personne". Le rectorat, saisi par plusieurs parents après la publication des résultats, a accepté de faire réévaluer les copies.

Comment vérifier votre note

Il est néanmoins possible de vérifier que votre note a bien été reportée. Pour cela, il faut demander la photocopie de votre copie. Mais cela n'est possible qu'à compter du mois de septembre sur Internet -ce sera ici. La procédure prend en moyenne deux mois. S'il y a effectivement eu une erreur dans la prise en compte de votre note, celle-ci sera corrigée et le résultat sera "modifié en conséquence" sans décision de jury.

Pour les épreuves orales et pratiques, il est possible de faire une demande de photocopies des bordereaux d'oraux et des grilles d'évaluation pour les épreuves pratiques à l'aide du formulaire de demande de photocopie de copie en ligne. Mais là encore, cela n'est possible qu'à partir de septembre.

Les candidats peuvent cependant consulter leurs copies, la priorité étant donnée aux recalés. Pour ceux qui le souhaitent, il ne faut toutefois pas tarder: cela s'effectue dans le centre de délibération où ils récupèrent leur relevé de notes, uniquement dans les deux jours suivants la publication des résultats.

Un recours en cas de discrimination

Si vous pensez avoir été victime de discrimination lors d'une épreuve orale (les écrits sont corrigés de manière anonyme), il est possible d'adresser un recours auprès du directeur de la Maison des examens ou du médiateur de la République. Cette option n'est possible que dans un délai de deux mois. Une enquête sera alors menée. Le Siec précise cependant que "toute dénonciation calomnieuse pourra donner lieu à des poursuites".

Comme le raconte encore Le Parisien, 21 adolescents avaient été entendus en 2013 par les instances du ministère de l'Éducation nationale, estimant qu'ils avaient été "discriminés à leur oral de français" du fait de leur scolarité dans un établissement catholique.

Si la réponse du Siec ne satisfait pas le candidat, il est également possible de s'adresser ensuite au tribunal administratif, là encore le délai est de deux mois. Mais le juge ne pourra pas émettre un avis sur l'évaluation et la notation, il ne s'exprimera que sur une éventuelle irrégularité.

Céline Hussonnois-Alaya