BFMTV

La réouverture des écoles le 11 mai "va nécessiter une logistique très complexe", prévient Gérard Collomb

Gérard Collomb

Gérard Collomb - AFP

Gérard Collomb a indiqué que la ville de Lyon se prépare à rouvrir ses établissements scolaires de maternelle et primaire dès le 11 mai, comme l'a annoncé le gouvernement.

Les élèves de maternelle et de primaire de Lyon pourront retourner à l'école mi-mai. Le maire Gérard Collomb, convié ce mercredi matin à une réunion en visio-conférence entre le Premier ministre et les élus locaux pour préparer l'application du plan de déconfinement adopté la veille à l'Assemblée nationale, a indiqué travailler sur la réouverture des établissements de la ville. 

"Sur les grandes sections de maternelle et l’école élémentaire, nous allons évidemment rentrer à partir du 11, peut-être du 12 ou même du 13 et 14. Nous sommes en train de préparer tout ça", a affirmé l'ancien ministre de l'Intérieur sur BFMTV.

Retour progressif à l'école

Gérard Collomb doit notamment rencontrer le préfet et le responsable académique ce mercredi pour évoquer le retour à l'école.

"Préparer une école est extrêmement difficile. Chaque cas est spécifique pour que les enfants ne se croisent pas. J'ai des écoles avec une entrée, deux entrées, trois entrées. Organiser tout cela, cela va nécessiter une logistique très complexe", a prévenu le maire. 

Lors de son discours à l'Assemblée national mardi, le Premier ministre Edouard Philippe a assuré que le retour des enfants à l'école "est un impératif pédagogique et de justice sociale".

Les collèges le 18 mai

Cette "rentrée" devrait se faire de façon très progressive "à partir du 11 mai, partout sur le territoire et sur la base du volontariat", a précisé le chef du gouvernement. Dans les classes, pas plus de 15 élèves seront accueillis en même temps. 

Concernant les collèges, un réouverture est prévue à compter du 18 mai "dans les départements où la circulation du virus est très faible, en commençant par les cinquièmes et sixièmes", a détaillé également Edouard Philippe. Pour les lycées, il faudra attendre une décision à la fin du mois de mai pour un retour en cours du mois de juin, en priorité dans les lycées professionnels.

Benjamin Rieth