BFMTV

La promesse des classes à 24 élèves maximum est-elle tenable ?

Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a confirmé aux recteurs d'académie les grands axes de sa réforme: plus de fermeture d’école sans l’accord du maire, dédoublement des classes de grande section de maternelles en ZEP et enfin un maximum de 24 élèves dans toutes les classes de grande section de maternelle au CE1. Mais ces promesses sont-elles tenables ?