BFMTV

Enseignement public et privé, le comparatif en chiffres

-

- - XAVIER LEOTY / AFP

INFOGRAPHIE - Pour la rentrée 2018, de nombreux parents se tournent vers l’enseignement privé. Encadrement, origine sociale, réussite, quelles sont réellement les différences entre les deux systèmes éducatifs? Le point en chiffres.

De plus en plus de parents désertent les écoles publiques pour se tourner vers l'enseignement privé. La plupart des établissements se retrouvent submergés par les demandes d'inscription et doivent refuser du monde. L’année 2018 n’est même pas encore officiellement entamée que les classes de la rentrée sont déjà presque bouclées.

Dans le premier degré, les écoles publiques ont perdu 12.500 élèves en 2016, tandis que les établissements privés en ont gagné 13.600. Même constat dans le second degré, 7400 collégiens ont quitté l’enseignement public et 6400 ont rejoint le privé.

Quelle différence pour quel prix?

L’enseignement privé jouit d’une bonne image auprès des parents, qui estiment que leurs enfants y seront mieux encadrés. Les enfants "difficiles" y seraient également moins nombreux. Les chiffres leurs donnent-ils raison? Les indicateurs statistiques de la Depp cassent à la marge les idées reçues. En primaire, le nombre d’élèves dans les classes est identique dans le privé et le public. Au collège, les classes sont même légèrement plus chargées dans le privé.

De plus, les collégiens dits "défavorisés", car fils d’ouvrier, sont tout de même 19% à étudier sur les bancs d’établissements privés. C’est toutefois moitié moins que dans le public (41,6%). Autre enseignement intéressant: c’est à parti du collège, où le brassage social s’intensifie, qu’un parent sur 5 opte pour le privé.

Globalement, les indicateurs de réussite sont meilleurs dans le privé que dans le public. Mais tout ceci a un prix. Seul l'enseignement catholique possède un barème de prix, défini par la FNOGEC. Les écoles catholiques demandent ainsi entre 150 et 300 euros par élève et par an en province et jusqu'à 600 euros à Paris et dans les grandes villes. Pour le collège, comptez entre 300 et 450 euros en zone rurale et jusqu'à 900 euros dans les grandes agglomérations.

Infographie public / privé
Infographie public / privé © -
Emeline Gaube