BFMTV

Ecole: la fin des notes sur 20?

La notation sur 20 pourrait disparaître dès la rentrée 2016 en primaire et au collège. Le ministère de l'Education nationale devrait rendre son verdict dans les prochains jours.

Sans doute la fin d’un règne de 125 ans… La fameuse note sur 20 trône depuis 1890 sur les copies des élèves, de la primaire au collège. Mais elle pourrait bien disparaître à la rentrée 2016 pour les classes du CP à la 3e. Le projet est en tout cas dans les cartons du ministère de l’Education nationale selon Europe 1. Il pourrait être voté dans les jours qui viennent par le Conseil supérieur de l’Education.

La France voudrait tout simplement prendre exemple sur son voisin allemand ou sur le système américain. La note sur 20 serait remplacée par une échelle de 1 à 4 ou de 1 à 5. "Les enseignants, à leur insu, notent systématiquement dans une classe un tiers de très bons, un tiers de moyens et un tiers de moins bons", estime Jean Le Niger, membre de la fédération de parents d’élèves (FCPE). "La notation a quelque chose d’aléatoire qui sera brisée par ce système d’évaluation par compétences", ajoute-t-il. En effet, les notes auraient chacune une signification. Par exemple, dans le cas des tables de multiplication en primaire, la note 1 signifierait: "je sais faire une multiplication simple" tandis que la note 4 indiquerait: "je maîtrise la multiplication dans toutes les formes d’exercice".

Relâcher la pression sur les élèves

Cette mesure se veut plus juste. "Passer à une notation de 1 à 4 peut permettre de regrouper les élèves ensemble et de leur donner peut être l’impression de ne pas être le dernier de la classe", remarque Éric Charbonnier, analyste à la Direction de l'Education de l'OCDE. L’objectif est donc ne pas isoler les élèves les plus faibles et de relâcher la pression des classements.

Fini le 0/20 et la dernière place assurée, synonyme d’humiliation. Ce nouveau modèle stigmatiserait moins les élèves. Une aubaine pour les jeunes français qui font partie "des plus anxieux du monde avec leurs homologues japonais et coréens", note Eric Charbonnier.

Quant au brevet des collèges, qui parachève "les années collège", il devrait bel et bien être maintenu par le ministère, tout en étant remanié. Les puristes de la notation sur 20 peuvent malgré tout se rassurer. Ce modèle devrait être conservé au lycée ainsi que pour le baccalauréat.

Pierjean Poirot avec Véronique Fèvre et David Couloume