BFMTV

Des étudiants pour remplacer les instits en Seine-Saint-Denis

-

- - -

La Seine-Saint-Denis manque cruellement de professeurs des écoles. L’académie de Créteil a trouvé une solution pour faire face au déficit d’enseignants : des étudiants vont prêter main forte.

Remplacements non assurés, rentrée à 30 au lieu de 25 par classe en ZEP, parents obligés de garder leurs enfants : plus que les autres années, la Seine-Saint-Denis est touchée cette rentrée par une pénurie d'instituteurs.

Une école sans directrice

Ainsi à la maternelle Robert Doisneau, à cheval sur Saint-Denis et Aubervilliers, les parents ont appris que la directrice était absente le jour de la rentrée scolaire. En arrêt maladie depuis le mois de mai, elle n’avait pas été remplacée. Après plusieurs jours de mobilisation, les parents ont finalement obtenu gain de cause : un remplaçant arrivera dès lundi prochain. Mais le manque d’enseignants ou encore les congés non remplacés sont des situations récurrentes.

53 étudiants recrutés

Pour pallier ce manque, le recteur de l'académie de Créteil a choisi de se tourner vers des étudiants préparant le concours de professeur des écoles.

Il a ainsi assuré aux syndicats du primaire, qu'il a reçus mercredi matin, que 53 étudiants allaient être recrutés dans les prochains jours pour effectuer des remplacements.

L'embauche, comme vacataires, d'une trentaine d'entre eux est en cours et ils pourraient faire classe dans le courant de la semaine prochaine.

Mélanie Bertrand et Baptiste Besson avec AFP