BFMTV

Bayrou : « Une école qui marche, plutôt que des quotas ! »

-

- - -

En plein débat sur l'accès des boursiers aux grandes écoles, le leader du Modem François Bayrou dénonce les faiblesses du

Réduire les inégalités au sein du système scolaire français. Pour cela, le gouvernement ambitionne notamment de porter à 30 % d'ici 2012 la part des étudiants boursiers dans les grandes écoles. La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, veut même instituer la gratuité des concours de ces écoles pour les boursiers, où leur faible nombre fait débat. Une idée que soutient François Bayrou, président du Modem, pour qui il n'est pas question, en revanche, de passer par l'instauration de quotas : « On ne fait pas des quotas lorsqu'il s'agit des diplômes universitaires. On ne fait pas des quotas lorsqu'il s'agit de ce qu'il y a de plus républicain. Un concours c'est tout le monde à égalité. Et on n'a pas besoin de quotas si l'on fait ce que l'on doit faire dans un pays comme le nôtre, c'est-à-dire une école primaire qui marche, un collège qui marche et un lycée qui marche. Faites ça et les enfants de milieux modestes n'auront pas de mal à passer les concours. [...] L'idée qu'on puisse distribuer les titres universitaires selon l'origine familiale est une idée qui, pour moi, vient des milieux boursiers et est profondément choquante. »

« Pas besoin de charité, besoin de justice »

Mettant en doute l'exactitude des chiffres avancés - 20% maximum de boursiers dans les grandes écoles -, François Bayrou poursuit : « Si on est dans cette situation, c'est parce qu'il y a une crise de l'école. C'est parce que l'école primaire, et après l'enseignement secondaire, ne remplissent pas les objectifs élémentaires républicains. [...] Quand on vient des milieux défavorisés, on n'a pas besoin de la charité, on a besoin de la justice. On n'a pas besoin d'avoir des quotas, on a besoin d'avoir un enseignement primaire et secondaire qui tienne la route. »

Pour écouter l'intégralité de l'interview de François Bayrou, cliquez ici.

La rédaction-Bourdin & Co