BFMTV

Bac: à Lille, les notes de 200 élèves remontées sans l'accord des correcteurs

Des élèves regardent les listes des admis au baccalauréat. Image d'illustration.

Des élèves regardent les listes des admis au baccalauréat. Image d'illustration. - CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Après une erreur d'un chef d'établissement, des élèves ayant obtenu initialement 01/20 verraient leur note remontée à 16/20 en physique-chimie.

Le syndicat national des enseignants du second degré de Lille (SnesFSU) crie au scandale. Jeudi, à la veille de la publication des résultats du baccalauréat, des professeurs, examinateurs et correcteurs convoqués en jury au lycée Wallon de Valenciennes ont découvert que des notes avaient été modifiées sur des relevés sans qu'ils aient été mis au courant. Pourtant, les jurys ont normalement le dernier mot. 

Selon le syndicat, les notes de quelques 200 élèves ont été réhaussées après une erreur d'un chef d'établissement.

Une erreur lors de l'épreuve de physique

"Au départ, il y a l’erreur d’un chef d’établissement d’un lycée de Maubeuge, centre d’examen, qui interdit l’usage des calculatrices durant les épreuves de sciences physiques sans vérifier les consignes auprès des services du Rectorat, alors que partout en France, au même moment, tous les élèves de TS pouvaient utiliser leur calculatrice", écrit le syndicat.

Normalement, quand un tel scénario se présente, les élèves sont convoqués et repassent l'épreuve. Cela n'a pas été le cas.

"Est-ce l’émoi des 200 élèves concernés et de leurs familles, suite à ces conditions d’examens, qui aboutit à des modifications inhabituelles et inappropriées de notes à la veille des délibérations des jurys ?", interroge le syndicat.

1/20 transformé en 16/20

Selon eux, cette décision aurait en tout cas permis aux 200 élèves concernés de ne pas être ajournés. "Les dossiers scolaires n’ont pas été pris en compte, les notes ont été modifiées sans aucune autre logique qu’une logique comptable", déplore le syndicat.

Des élèves ayant obtenu initialement 01/20 verraient ainsi leur note remontée à 16/20 en physique-chimie, d’autres, notés initialement 7/20 passent à 15/20 en mathématiques. "Comble de l’absurdité, un élève absent obtient la note de 9/20 en mathématiques... alors qu’il n’a pas passé l’épreuve!" s'exclame le syndicat. 

Et l'organisme de conclure: "Les protestations légitimes des professeurs, attachés à la valeur du baccalauréat comme examen national et anonyme n’y ont rien fait ce matin. Les jurys normalement souverains n’ont pu rétablir une logique plus équitable et tenant compte des dossiers scolaires."

Cyrielle Cabot