× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Des musulmans pendant une prière, dans une Mosquée de l'île de la Réunion (PHOTO D'ILLUSTRATION)
 

Depuis l'appel à manifester lancé le 1er novembre dans le quotidien "Libération", quatre jours après l'attaque de Bayonne et sur fond de débat ravivé sur le port du voile et la laïcité, la classe politique, et en particulier à gauche, n'a eu de cesse de se déchirer autour de leur participation, ou non, à ce rassemblement controversé.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire