Mis à jour le

L'URI-CFDT et la FGA-CFDT ont dénoncé jeudi la décision "incompréhensible" du tribunal de commerce de Quimper qui a prolongé mercredi la période d'observation de Doux et placé en liquidation son pôle frais, un jugement qui revient à "couper en deux" le volailler.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire