Un facteur s'est donné la mort à Pontarlier, dans le Doubs, en laissant une lettre mettant en cause La Poste. (Photo d'illustration)
 

Postier depuis 1982, Charles Griffond, 53 ans, s'est donné la mort chez lui à Pontarlier en laissant une lettre à charge contre son employeur. La direction de La Poste a fait part de son "incompréhension". 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • JD04
    JD04     

    Pour la poste aujourd'hui, il n'y a que la rentabilité qui compte.
    Le côté humain a totalement disparu.

Votre réponse
Postez un commentaire