× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Maurice Agnelet, avant l'issue du procès.
 

La cour d'assises d'Ille-et-Vilaine a reconnu Maurice Agnelet coupable de l'assassinat en 1977 de sa maîtresse Agnès Le Roux, héritière d'un casino niçois. Elle l'a condamné vendredi à 20 ans de réclusion criminelle.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    C'est une bien triste et sale histoire !..........Le comble serait que l'on retrouve son corps en Italie !

  • rebelle80
    rebelle80     

    Il n'avouera jamais ! la loi kouchner fait qu'il sera bientôt dehors !!!

  • rebelle80
    rebelle80     

    Le corps et la voiture ne seront jamais retrouvés, dans ces années là, il y avait la construction de l'aéroport de Nice, et il y avait aussi la poosibilité de réduire corps et véhicule en un un cube, par l'intermédiaire d'une casse !

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    l'intime conviction des juges a parlé ....

  • klauss
    klauss     

    ??? pas de preuve formelle, pas de corps ni le véhicule retrouvé??

  • Eirell
    Eirell     

    Et on voit mal une mère faire du chantage au suicide à un fils qu'elle pense perturbé au plan psychiatrique. Par contre envers un fils qui dévoile un secret familial, c'est plus probable !

  • condor
    condor     

    Bien sur qu'il a tué. On voit mal un enfant accuser son père d'un crime s'il ne l'avait pas commis, c'est impensable.

Votre réponse
Postez un commentaire