BFMTV

Désamorçage d'une bombe: le quartier de la Porte de la Chapelle évacué dimanche

L'opération de désamorçage d'une bombe de la Seconde guerre mondiale qui va avoir lieu dimanche dans le quartier de la porte de la Chapelle nécessite l'évacuation des habitants à Saint-Denis et Paris.

Dimanche matin, le quartier de la Porte de la Chapelle devra être évacué. La préfecture de police a programmé une opération de neutralisation d'un engin explosif de la Seconde guerre mondiale, découvert sur un chantier au niveau de la Porte de la Chapelle début février.

Pour que ce désamorçage se fasse dans les meilleures conditions, un périmètre de sécurité sera mis en place dans une zone du quartier, à cheval entre Saint-Denis et Paris.

En tout, 1.600 personnes vivant ou travaillant dans le quartier de la Porte de la Chapelle devront avoir quitté le périmètre à partir de 6 heures dimanche matin et jusqu'en début d'après-midi. La mise en place de ce périmètre aura aussi des conséquences sur la circulation routière et les transports en commun.

Qui est concerné?

En plus des commerces ouverts dimanche, à Paris, les habitants des 81-83-85-87-93 et 100 rue de la Chapelle devront évacuer leur logement. A Saint-Denis, une dizaine d'immeubles sont concernés par l'évacuation, précise la mairie. Ces immeubles sont situés sur l'avenue du Président Wilson, entre les numéros 30 et 50 côté pair et entre les numéros 21 et 79 côté impair. 

des courriers ont été adressés aux habitants concernés. Des agents municipaux à Paris et des policiers municipaux à Saint-Denis ont commencé à faire du porte à porte pour prévenir les habitants. Ils s'assureront aussi de la sortie des habitants des immeubles dimanche matin. 

Les hôtels du secteur ont par ailleurs été sommés de ne recevoir aucun clients. Dans ce quartier, où de nombreux migrants et sans-abri sont également présents, des maraudes vont être organisées pour les prévenir. 

Des lieux d'accueil ouverts dimanche

La préfecture conseille à tous les résidents de trouver une solution d'hébergement pour la nuit de samedi à dimanche. Pour ceux qui n'auraient pas de solutions, des lieux d'accueil seront ouverts à tous. A Paris, il s'agit de la mairie du 18e et du Gymnase des fillettes, situé 54 boulevard Ney. A Saint-Denis, la Maison de quartier de La Plaine et l'Ecole Diderot au 5 et 8 rue Saint-Just seront ouvertes au public. 

Une cellule d'information du public a par ailleurs été mise en place par la préfecture de police, joignable au 0805.200.450. 

La fin de l'opération est prévue dans l'après-midi de dimanche, autour de 15 heures. Après autorisation, les habitants pourront alors retrouver leur quartier. 

Carole Blanchard avec Alexia Elisabeth