Mis à jour le

Des téléphones portables peuvent être remis aux femmes victimes de violences conjugales. Ils ont une touche spéciale qui leur permet de joindre en urgence la police pour qu’elle arrive dans les plus brefs délais. Le dispositif, déjà en place dans cinq départements, s’implante à Paris.

Votre opinion

Postez un commentaire