BFMTV

Des Japonais annulent un spectacle de danse au coeur de Paris par crainte d'un attentat

Awa odori est un des "matsuri" les plus appréciés en été au Japon, particulièrement le festival du quartier de Koenji à Tokyo

Awa odori est un des "matsuri" les plus appréciés en été au Japon, particulièrement le festival du quartier de Koenji à Tokyo - CC Commons - Wikimedia

Une troupe de spectacle japonaise censée défiler dans les rues parisiennes fin-septembre a annoncé l'annulation de son spectacle, mercredi 17 août, par crainte d'attentats.

Plus de 120 danseurs japonais qui devaient participer à un spectacle de danse "Awa odori" au coeur de Paris ont décidé d'annuler leur venue par peur des attentats, a annoncé le comité organisateur à Tokyo mercredi 17 août.

126 danseurs nippons étaient censés défiler de l'Hôtel de Ville à la place des Vosges, fin-septembre et des échoppes devaient être installées pour vendre des mets des fêtes de rue au Japon. Selon le comité d'organisation qui avait pourtant pris des dispositions particulières pour renforcer la sécurité:

"L'attentat de Nice, la prolongation de l'état d'urgence en France et les consignes de sécurité du ministère japonais des Affaires Étrangères ont convaincu les artistes de reporter leur visite en France. (...) Les artistes japonais reviendront certainement à de meilleures dispositions lorsque le cruel souvenir des attentats se sera éloigné".

Une première édition d'"Awa odori Paris" avait eu lieu à l'automne 2015, après un report de quelques mois en raison de la crainte d'attentats. Awa odori est une des fêtes les plus appréciées en été au Japon, où défilent par groupes des dizaines de milliers de danseurs aux gestes parfaitement synchronisés, en tenues souvent spectaculaires.

la rédaction avec AFP