16 militantes de l'Unef se disent victimes de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols
 

Seize militantes du syndicat étudiant se disent victimes de harcèlement et, pour certaines, d'agressions sexuelles et de viols, à travers des témoignages publiés par Libération. En novembre, 83 femmes membres de l'Unef avaient déjà signé une tribune dans Le Monde pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles au sein de l'organisation.

Votre opinion

Postez un commentaire