Capture.PNG
 

Aidé par sa mère et son beau-père, un détenu du centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan organisait un trafic de cannabis en partie financé par l'argent des passes d'une "escort".

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • FGer
    FGer     

    Quant à moi je préfère qu'elle ait été jugée pour trouble à l'ordre orthographique ! :-)

Votre réponse
Postez un commentaire